Les licenciés du Racing Mob Creusotin avaient bien sûr répondu présents pour la quatrième manche du championnat de France endurance et 50 open. Malheureusement, divers ennuis mécaniques ont rendu les choses pour le moins difficiles aux pilotes locaux.

Si ce dimanche en fin d’après-midi, au moment de tout ranger, les creusotins n’étaient pas dépités par leur week-end, ils pouvaient néanmoins nourrir quelques regrets. La raison à cela : des problèmes de bécane assez nombreux.
En effet, en GP 80 Malossi par exemple, Jérémy Joux, licencié au RMC depuis maintenant deux ans, visait le podium. Mais son moteur en a décidé autrement, le jeune pilote de 18 ans ayant finalement terminé seizième au scratch et huitième dans sa catégorie deux temps. En endurance, Manu Carenzi et Christophe Roux du team SLM Malossi ont quant à eux été gênés par la pluie. Sur leur Piaggio Zipp, ils se sont classés dixièmes au scratch, voyant ainsi s’envoler tout espoir d’accrocher le fameux titre national. Pour en revenir enfin aux ennuis mécaniques, il est à noter que, en endurance également, Richard Pigeat et Gilbert Hyppias ont carrément été contraints d’abandonner après la casse de l’étrier de frein.
Certes, à l’issue du week-end, les regrets étaient donc bien présents mais il y avait aussi de quoi trouver des motifs de satisfaction.
Pour son retour à la compétition, David Krzelj a pris du plaisir sur la piste du Gros Chaillot. « Mon objectif était de m’amuser après dix ans sans compétition », a-t-il déclaré, satisfait d’avoir obtenu la cinquième place dans sa catégorie (GP 80 Malossi deux temps), et cela malgré une glissade au quinzième tour. Une catégorie qui a d’ailleurs fait le bonheur du jeune Anthony Dumont, ayant réalisé ni plus ni moins que sa meilleure performance depuis son arrivée au club en janvier dernier avec une belle deuxième place sur le podium. Sans oublier également la bonne remontée de Jérémy Joux et de CRT en endurance, les trois pilotes du team, handicapés en début de course par un changement du levier d’embrayage, qui sont passés de la 31ème à la 19ème position.
En clair, si tout n’a pas été rose pour le Racing Mob Creusotin, il ne faut pas non plus s’alarmer. D’autant plus que les pilotes locaux repartiront avec de nouvelles ambitions pour la prochaine manche qui aura lieu dans le Jura. « Nous souhaitons finir sur le podium du championnat de France », ont par exemple assuré Manu Carenzi et Christophe Roux.

Portfolio

090615 Championnat de France de Mob 2009 01
90615 Championnat de France de Mob 2009 02
90615 Championnat de France de Mob 2009 03
90615 Championnat de France de Mob 2009 04
90615 Championnat de France de Mob 2009 05
90615 Championnat de France de Mob 2009 09
90615 Championnat de France de Mob 2009 07
90615 Championnat de France de Mob 2009 08